Tout sur Valérie Denis

Davantage de codes de conduite au travail depuis la campagne #MeToo

Près de la moitié des entreprises belges ont mis sur pied un code visant à déterminer ce qui est toléré ou non au travail en termes de comportement et de relations. Trois quarts des sociétés ont aussi désigné une personne de confiance. "Depuis la campagne #MeToo, deux fois plus d'entreprises recadrent les comportements (déplacés) au travail", précise Tempo-Team.