Tout sur UZ Gent

Se sentir déprimée et irritable sans savoir pourquoi ? Beaucoup de femmes sont sujettes aux baisses d'humeur au moment de la ménopause, mais ne font pas immédiatement le lien avec cette phase de la vie. La cause, cependant, réside dans les follicules.

Pour ceux qui souffrent déjà de problèmes pulmonaires ou respiratoires tels que l'asthme, cette pandémie est encore plus effrayante. Après tout, ils ont été identifiés comme des patients à risque dès le départ. Mais cette affirmation n'est pas vraiment correcte : les chercheurs ont en effet montré que ceux qui suivent bien leur traitement contre l'asthme ne courent pas un risque plus élevé d'être gravement atteints par le covid-19.

Depuis le début du confinement, les cérémonies funéraires se déroulent inévitablement dans un cercle restreint. Cela peut rendre le deuil beaucoup plus complexe qu'auparavant. Maintenant que les rituels familiers ont disparu, beaucoup de personnes endeuillées cherchent d'autres moyens de faire leurs adieux. Liesbeth Van Humbeeck (UZ Gent) étudie la manière dont les processus de deuil se déroulent pendant une pandémie afin d'adapter les soins aux proches.

Un nombre record de 85.560 Belges se sont inscrits l'an dernier en tant que donneurs d'organes, rapportent lundi De Standaard et Het Nieuwsblad sur base des derniers chiffres du Registre national. Cela porte à 356.280 le nombre de donneurs potentiels. Par ailleurs, environ 3.000 inscriptions supplémentaires comme non-donneurs ont été recensées, pour un total de 196.202 Belges.

Le nombre de personnes qui souffrent d'allergies augmente chaque année et chaque génération développe un peu plus d'allergies que la précédente, observe mercredi la pharmacie en ligne Viata d'après ses chiffres de vente liés aux traitements anti-allergiques délivrés sans ordonnance. Pour le docteur Philippe Gevaert (UZ Gent), la solution se trouve dans une exposition plus fréquente aux allergènes pour "entraîner le système immunitaire" dès l'enfance.

Une ophtalmologue de l'hôpital universitaire de Gand (UZ Gent) et son équipe ont, pour la première fois en Belgique, posé un implant sur la rétine d'une patiente atteinte d'une maladie oculaire héréditaire. Grâce à cet oeil bionique, la patiente peut à nouveau distinguer des formes telles que portes et fenêtres mais aussi la silhouette des gens, indique l'UZ Gent dans un communiqué.

Traiter une deuxième fois les patients atteints d'une forme avancée de mélanome avec un traitement qu'ils ont déjà reçu peut être efficace, montre une étude de l'établissement hospitalier UZ Brussel menée sous la direction du professeur Bart Neyns et publiée dans la revue médicale "The Lancet Oncology".