Tout sur Université d'Anvers

Les Belges sont de plus en plus nombreux à être prêts à se faire vacciner, selon les résultats de la grande étude Corona menée toutes les deux semaines par l'Université d'Anvers. Le public est également moins inquiet quant à des effets secondaires éventuels.

Quiconque parle de "tiques" pense immédiatement à la maladie de Lyme, un trouble potentiellement dangereux qu'elles peuvent provoquer chez l'homme. Mais ces acariens sont capables de transmettre d'autres virus et bactéries. Notamment l'encéphalite à tiques, une infection peu connue dans nos contrées, alors qu'elle est de plus en plus répandue en Europe.

Les premiers résultats d'une étude de l'université d'Anvers sur les conséquences de la crise du coronavirus sur nos habitudes de mouvement montrent que 30 à 50% des personnes sondées bougent ou font davantage de sport qu'avant la période de confinement.