Tout sur traitement

De plus en plus de patients atteints de cancer ont recours à des thérapies complémentaires telles que l'homéopathie ou l'acupuncture pour combattre les effets secondaires. "La prise en charge du cancer évolue vers une approche plus intégrée, associant les traitements conventionnels à des soins de support adaptés au patient. Cela peut être fait à n'importe quel stade du traitement", explique le Dr Ingrid Theunissen, gynécologue (Hôpital Delta Chirec), spécialisée en oncologie intégrée.

Une nouvelle étude belge a examiné l'effet de deux compléments alimentaires en tant que traitement complémentaire pour les personnes hospitalisées pour le Covid. Résultat: une combinaison de curcuma, de quercétine et de vitamine D semble accélerer considérablement le rétablissement et la sortie de l'hôpital.

Vague douleur thoracique, nausées, maux gastriques, anxiété ou fatigue. Jamais vous ne vous seriez douté qu'il s'agit là de symptômes d'une crise cardiaque. Et pourtant: ces problèmes sont typiques de nombreux infarctus chez les femmes. Mais comme elles ne s'en rendent pas nécessairement compte, un temps précieux est souvent perdu.

Ces dernières années, des scientifiques de l'Université d'Anvers (UAntwerpen) ont mis au point une nouvelle méthode de traitement du syndrome de dysfonctionnement multi-organique (MODS), une maladie qui provoque une "rouille" des organes. Les résultats de l'étude ont été récemment publiés dans la revue Nature Communications.

Le cancer de l'endomètre est le plus fréquent des cancers gynécologiques. Il apparaît le plus souvent chez les femmes ménopausées et âgées. Facilement repérable par des pertes de sang vaginales, son pronostic est très bon.

La période de confinement instaurée de mars à juin 2020 a eu un impact sur la douleur déclarée par les patients atteints d'arthrose, ressort-il d'une enquête publiée par la Fondation arthrose et l'AFLAR (Association française de lutte antirhumatismale). "L'état général des patients arthrosiques s'est également modifié en raison de la diminution de l'activité physique, de l'isolement et du stress professionnel et familial".

Les patientes atteintes d'un cancer du sein qui doivent subir une radiothérapie la reçoivent presque toujours en position couchée sur le dos. Une recherche belge révolutionnaire a maintenant montré que ce traitement peut être effectué de manière plus sûre et plus efficace en position crawl (sur le ventre, une main tendue au-dessus de la tête). Cette nouvelle technique peut sauver 20 vies par an et prévenir de graves crises cardiaques et des lésions pulmonaires.

On estime que 25% des adultes souffrent d'une forme de stéatose hépatique non alcoolique. Cette maladie de l'ombre est encore méconnue, mais peut pourtant entraîner une inflammation chronique, voire une cirrhose. Pour la première fois, il existe des perspectives d'un traitement efficace, qui a été co-développé par l'équipe du Prof. Sven Francque (UZ Antwerpen).

Ce n'est malheureusement pas la bonne période de l'année pour cela, mais le jardinage semble avoir un effet bénéfique sur les personnes qui se remettent d'un cancer. Aux Pays-Bas, des recherches ont été menées: des patients atteints de cancer ont ainsi été invités à jardiner ensemble sous la direction de bénévoles.

À l'avenir, l'hôpital OLV d'Alost sera en mesure de traiter les hypertrophies bénignes de la prostate avec un robot. Dénommé Aquabeam, celui-ci permet d'éliminer l'excès de tissus prostatiques grâce à un jet d'eau haute pression extrêmement précis. Le robot Aquabeam est déjà utilisé ailleurs en Europe, mais l'hôpital d'Alost sera le premier pays du Benelux à maîtriser la technique chirurgicale de l'aquablation.

Le cancer du sein engendre des frais encore trop importants pour les patientes, alors qu'une femme sur neuf en Belgique y sera confrontée avant ses 75 ans, révèle une étude de la mutualité Solidaris. Le pays compte le taux d'incidence le plus élevé au monde.

Au classement des affections les plus sous-estimées, l'ostéoporose trône en haut du podium. Cette maladie silencieuse touche tant les hommes que les femmes. Voici les signes auxquels être attentif.