Tout sur StepStone

Malgré la crise économique qui se profile, un peu plus d'un Belge sur cinq (22%) envisage de quitter son emploi en raison de la gestion par son entreprise de la pandémie de coronavirus, ressort-il d'un sondage mené par la société de ressources humaines StepStone. "L'absence de mesures supplémentaires ou de communication a tendance à avoir un effet négatif sur la perception de l'entreprise par les employés", selon StepStone.

Près d'un salarié belge sur deux (44%) travaille désormais à domicile, alors qu'un sur trois (33%) ne peut plus travailler du tout pour le moment, en raison de la fermeture de son entreprise consécutive à l'épidémie de Covid-19, ressort-il d'une enquête réalisée auprès de plus de 5.200 Belges par la société Stepstone.