Tout sur santé mentale

En Belgique, 1 personne sur 3 témoigne d'un mal-être psychologique. Une bonne raison de consulter: encore faut-il savoir choisir son "psy", d'autant que différents métiers se cachent derrière ce diminutif.

Les travailleurs qui bénéficient d'un niveau élevé de formules de travail hybrides, où ils peuvent déterminer de manière flexible le temps et le lieu de leur travail, sont moins exposés au risque d'épuisement professionnel et éprouvent davantage de satisfaction au travail. C'est ce qu'affirme Idewe, un service externe de prévention et de protection au travail.

Il n'est pas nécessaire d'écrire un roman pour mesurer l'importance de l'écriture. Jeter quelques pensées sur papier fait déjà un bien fou.

Prendre une photo, c'est immortaliser le moment présent et créer un souvenir. Mais le fait de regarder le monde à travers l'objectif permet aussi de changer le regard sur soi et sur les autres.

Près d'un travailleur sur cinq a l'impression qu'il pourrait bientôt être victime d'un burn-out, ressort-il d'une enquête du prestataire de services RH Acerta et le site d'emploi StepStone. Seuls six travailleurs sur dix sont d'avis que leur employeur se préoccupe de leur bien-être mental, alors que 93% des dirigeants d'entreprise déclarent faire de leur mieux pour l'améliorer.

Au 31 décembre 2020, la Belgique comptait 111.732 personnes en invalidité pour cause de dépression ou de burn-out, selon les données que vient de publier l'Institut national d'assurance maladie-invalidité, citées dans La Libre Belgique. Cela représente une augmentation de 39,23 % par rapport à la situation au 31 décembre 2016, pointe l'Inami.

Après plus d'un an de crise sanitaire, près d'un employé sur quatre dit ne pas être en bonne santé mentale, ressort-il d'une enquête menée par l'Antwerp Management School et l'Université de Gand auprès de 4.660 employés. L'étude montre par ailleurs que l'attachement des salariés à leur entreprise pâtit également de la mise sous cloche de la Belgique.

Notre bien-être mental et notre fonctionnement cognitif sont tous deux influencés par différents facteurs. L'environnement dans lequel nous vivons joue certainement aussi un rôle. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement et quels sont les environnements bénéfiques pour notre paix intérieure?

Vous vous sentez systématiquement vidé après avoir vu un(e) ami(e)? Courage, fuyez! Voici comment reconnaître les amitiés toxiques, car non, tous les amis ne vous tirent pas vers le haut.

Le Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé (KCE) propose une série de pistes visant une meilleure prise en compte de la santé physique des personnes souffrant d'une maladie mentale grave. Le KCE plaide notamment pour une approche globale, ou "holistique", dans laquelle la dichotomie entre soins psychiatriques et somatiques (ou physiques) est abandonnée.

Seuls 43% des entreprises belges disposent d'une politique préventive concernant le bien-être physique et mental sur le lieu de travail, selon une enquête du spécialiste RH Acerta, de HR Square et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Près d'un cinquième (18%) des entreprises n'entreprend en outre pas encore d'actions concrètes pour améliorer le bien-être de ses travailleurs, malgré la crise du covid.

40 % des Belges indiquent que leur état d'esprit est plus négatif depuis la pandémie. "Et pourtant, le Belge ne reste pas les bras croisés. Plus de 7 Belges sur 10 attachent plus d'importance à leur moral et cherchent activement à l'améliorer". C'est ce qui ressort d'une enquête indépendante réalisée par WW (les Weight Watchers réinventés) auprès de 1 000 Belges.

Nous sommes tous inquiets par rapport à notre santé. Mais certains le sont plus que d'autres, au point de faire une montagne d'un toussotement. Et le Covid n'arrange rien...

Pour les personnes qui ont moins de contacts sociaux, telles que les personnes âgées vivant dans une maison de repos et/ou de soins, la privation du toucher peut avoir un impact sur la qualité de la vie. La crise sanitaire actuelle et le confinement ont exacerbé le problème. Avoir un animal de compagnie aiderait pourtant à réduire les niveaux de stress et à lutter contre la solitude, affirment des chercheurs australiens.