Tout sur prévention

Des taches brunes ou blanchâtres apparaissent sur les feuilles? Des zones nécrosées ou des fruits pourrissent? Votre jardin pourrait être malade. Heureusement, il existe des solutions écologiques pour prévenir le développement des maladies.

Le bilan des soins apportés aux personnes souffrant d'une affection chronique est mitigé, ressort-il d'une analyse du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE). Si certains indicateurs sont très bons, comme la qualité de la relation avec le ou la médecin, d'autres, comme la prévention ou le risque de devoir reporter des soins pour des raisons financières, sont à la traîne.

Lundi, 29.179 Belges ont récupéré gratuitement des comprimés d'iode à la pharmacie. Et pour cause: l'invasion de l'Ukraine par la Russie et les menaces du président russe Vladimir Poutine inquiètent la population. Pour autant, la situation ne représente actuellement aucun danger pour la santé des citoyens belges, rassure le Centre de crise National.

Après le baromètre corona, notre pays dispose également de son propre baromètre du cancer. La Fondation contre le cancer a dressé un vaste état des lieux et préconise l'élaboration d'un nouveau plan national contre le cancer. D'ici 2025, les experts prévoient 75.000 diagnostics de cancer. La bonne nouvelle: jusqu'à 40% d'entre eux peuvent être évités.

Les varices sont dues à une dilatation du réseau veineux. La maladie est chronique, mais un mode de vie adapté et des traitements ciblés peuvent en soulager les symptômes.

Début décembre, 2.056.861 doses de vaccin contre la grippe avaient déjà été délivrées dans les pharmacies belges, soit 5% de plus que l'an dernier. Cela dit, nous n'avons pas encore atteint la couverture vaccinale de 75% que l'Organisation mondiale de la santé recommande pour les groupes à risque. Mais il n'est pas trop tard pour se faire vacciner.

Le gouvernement wallon a décidé lundi de prolonger et renforcer les centres de vaccination jusque fin février prochain, afin d'augmenter le taux de couverture vaccinale, ainsi que de garantir une capacité suffisante des structures pour administrer la troisième dose "booster" aux personnes âgées, et bientôt à l'ensemble de la population.

Une personne diabétique sur trois n'est pas consciente de sa maladie, relève l'Association du diabète (AD). Or, un diabète qui n'est pas soigné correctement peut, avec le temps, endommager durablement les organes, affecter la qualité de vie et entraîner des coûts importants liés aux soins.

L'agence européenne des médicaments (EMA) a décidé d'adapter la notice du vaccin Pfizer pour y inclure la possibilité d'une dose "booster", une dose de rappel. Le comité en charge des médicaments à usage humain a conclu qu'une dose supplémentaire du vaccin peut être considérée après au moins six mois de vaccination complète (deux doses), pour les personnes de 18 ans et plus.

Dans le monde, toutes les 30 secondes, une personne meurt d'une maladie liée à l'hépatite. Les Nations Unies veulent contenir en grande partie les différentes formes d'hépatites virales d'ici 2030. Mais pour y parvenir, le diagnostic et le traitement doivent d'abord être améliorés, souligne l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à l'occasion de la Journée mondiale de l'hépatite, fixée le 28 juillet.