Tout sur patients

Après un diagnostic de cancer, tout le monde est immédiatement mobilisé pour combattre la tumeur par des moyens médicaux. Mais la maladie peut aussi avoir un impact émotionnel. Pour la "réhabilitation mentale", les patients atteints de cancer peuvent se rendre à Het Majin Huis, une maison de ressourcement qui offre un soutien rafraîchissant.

Six mois après une infection au covid, grave ou légère, au moins une personne sur sept en garde encore l'un ou l'autre symptôme, indique le KCE. Il suggère dès lors de mettre sur pied un "bilan interdisciplinaire" au cours duquel médecins spécialisés, kinésithérapeutes, psychologues et travailleurs sociaux pourraient réaliser une évaluation globale du patient.

Le groupe hospitalier EpiCURA a annoncé le développement d'un "Cépage", un projet inédit visant à accueillir les patients gériatriques requérant un diagnostic ou des soins immédiats sans obligation de transiter par les Urgences et d'y rester pendant de longues périodes. Ce nouveau centre est situé à Baudour.

Outre les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes avec comorbidité (de 18 à 65 ans) peuvent désormais également se faire vacciner. Un million et demi de personnes sont concernées par cette phase. Mais comment savoir si vous êtes vous aussi concerné? Consulter le site www.myhealthviewer.be pour savoir si vous êtes repris sur la liste des patients à risque.

Les patients souffrant de douleurs chroniques et les médecins ont un point de vue souvent différent sur la réelle efficacité d'un traitement contre la douleur. "Il ne faut pas simplement se focaliser sur l'intensité de la douleur. Les patients chroniques veulent également pouvoir reprendre le fil de leur vie. Cela nécessite une approche holistique", déclare le neurochirurgien Maarten Moens (UZ Brussel).

Après une chirurgie du dos, 1 patient sur 3 éprouve encore des douleurs chroniques, ce qu'on appelle le Failed Back Surgery Syndrome (FBSS). Ces patients peuvent bénéficier d'un neurostimulateur, susceptible d'alléger leur souffrance. Jusqu'à présent, il n'était pas facile d'évaluer son efficacité pour le patient. Mais une nouvelle étude a pour la première fois développé un modèle capable d'estimer avec précision l'efficacité de ce traitement.