Tout sur Pairi Daiza

Les parcs animaliers ont rouvert cette semaine de Carnaval. Et à Pairi Daiza, de belles surprises vous attendent! De nombreux animaux ont en effet eu des petits pendant le confinement.

Le parc animalier Pairi Daiza attend deux naissances d'orangs-outans pour les mois qui viennent, se réjouit-il. Sari devrait avoir son petit d'ici la fin de l'année, tandis que Sinta, la femelle de l'autre famille d'orangs-outans devrait devenir mère en avril.

À l'heure du déconfinement progressif, certains parcs animaliers de Belgique ont pris la décision de rouvrir leurs portes aux visiteurs. À condition de respecter certaines mesures de sécurité...

Cinquante-deux Aras de Spix, ces perroquets bleus mondialement connus depuis le film d'animation "Rio", volent en ce moment à bord d'un avion parti de Berlin à destination du Brésil. Ils seront hébergés plusieurs mois dans un "centre de remise en liberté" avant d'être lâchés dans la nature.

L'herpès des éléphants, virus qui peut s'avérer mortel pour les pachydermes, hante l'esprit des soigneurs des parcs animaliers. Aucun traitement concluant n'a encore été élaboré et le virus peut "dormir" dans le sang de presque tous les éléphants. Pairi Daiza et Planckendael n'échappent pas à cette sourde frayeur et ont dès lors décidé de s'unir pour combattre la maladie.

Il s'agit des deuxième et troisième naissances de bébés pandas géants à Pairi Daiza, et dans le Benelux, après celle de Tian Bao, né le 2 juin 2016. "C'est un nouvel espoir pour la préservation de cette espèce classée vulnérable par l'International Union for Conservation of Nature (IUCN) et dont les réintroductions dans la nature de spécimens nés parmi les hommes sont couronnées de succès", s'enthousiasme le jardin animalier.

Ce ne sont pas un mais bien deux rhinocéros blancs du Sud qui sont en gestation à Pairi Daiza, annonce mardi le parc animalier sur son compte Twitter. C'est le deuxième animal de cette espèce, fortement menacée par le braconnage, à y attendre famille.

Le parc animalier Pairi Daiza a annoncé mercredi que Madiba, l'un de ses Rhinocéros blancs du Sud, attend un bébé qui devrait pointer le bout de ses cornes à l'automne. Bonne nouvelle pour la protection de l'espèce, fortement menacée par le braconnage.