Tout sur Natagora

Le week-end des 22 et 23 mai, le jardin botanique de Meise proposera aux citoyens de partir en safari dans leur jardin ou autour de leur maison pour identifier les plantes sauvages et les insectes qui y grouillent.

Qui dit printemps, dit saison des amours ! À cette période de l'année, on peut profiter d'un véritable concert matinal. Ce 1er mai, Natagora organise un événement pour familiariser le grand public aux symphonies printanières. Plus de trente balades guidées, ludiques et éducatives, sont prévues en Wallonie et à Bruxelles.

Nous sommes de plus en plus nombreux à recenser les oiseaux ou les papillons, à mesurer les émissions de CO2 dans notre rue ou à explorer la surface de la planète Mars... Pourquoi ces activités nous procurent-t-elles tant de satisfaction?

L'association de protection de la nature Natagora lance son opération annuelle de sauvetage des batraciens, indique-t-elle dans un communiqué. Les volontaires de l'ASBL se rendront chaque soir jusqu'en avril sur les lieux de migration des grenouilles, crapauds, tritons et salamandres pour les aider à traverser les routes sans heurt.

L'opération annuelle "Devine qui vient manger au jardin", qui vise à recenser les oiseaux communs dans les jardins de Belgique, a battu tous les records de participation cette année avec plus de 6.800 jardins encodés dimanche à 17h30 (contre 4.400 en 2020) et 14.000 observateurs. L'asbl Natagora, organisatrice de l'action, invite les participants à continuer d'encoder leurs résultats jusqu'à la fin de la semaine.

L'association de protection de la nature Natagora compte sur la générosité du grand public, via un appel aux dons, pour acquérir et restaurer le domaine du Grand Rieu à Saint-Ghislain. L'objectif est d'y créer un nouveau refuge à la biodiversité.

Aider les oiseaux à se nourrir pendant l'hiver est précieux pour leur survie et offre un joli spectacle. Mais cela ne s'orchestre pas n'importe comment, n'importe quand ni avec n'importe quoi...