Tout sur médecin

Le bilan des soins apportés aux personnes souffrant d'une affection chronique est mitigé, ressort-il d'une analyse du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE). Si certains indicateurs sont très bons, comme la qualité de la relation avec le ou la médecin, d'autres, comme la prévention ou le risque de devoir reporter des soins pour des raisons financières, sont à la traîne.

Une large majorité de médecins a adhéré à l'accord médico-mutualiste 2022-2023, rapporte le site d'informations médicales Le Spécialiste sur la base des chiffres de l'Inami (Institut national d'assurance maladie-invalidité). Le taux d'adhésion atteint 87,52%, contre 86,45% pour lé précédent accord.

Les coûts de santé peuvent être élevés. Heureusement, le "maximum à facturer" (Màf) existe. Au-delà d'un certain montant, vous ne devez plus supporter les coûts de vos soins vous-même. Cette année, le plafond du "maximum à facturer", pour les personnes aux plus faibles revenus, est réduit.

Des organismes appellent, à l'occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes ce mardi, à prendre en compte le genre et le sexe dans la santé "pour atteindre une meilleure égalité entre les femmes et les hommes".

À partir de mercredi, les médecins peuvent délivrer une ordonnance de médicaments sans aucune trace écrite. Grâce à l'identification électronique, le numéro de registre national ou une preuve de la prescription sur smartphone, les pharmaciens sauront exactement quel médicament prescrire. Ceux qui le souhaitent peuvent également obtenir un reçu sur papier.

Après une chirurgie du dos, 1 patient sur 3 éprouve encore des douleurs chroniques, ce qu'on appelle le Failed Back Surgery Syndrome (FBSS). Ces patients peuvent bénéficier d'un neurostimulateur, susceptible d'alléger leur souffrance. Jusqu'à présent, il n'était pas facile d'évaluer son efficacité pour le patient. Mais une nouvelle étude a pour la première fois développé un modèle capable d'estimer avec précision l'efficacité de ce traitement.

Le site moncoeurbat.be a été lancé pour permettre à toute personne ressentant des symptômes d'insuffisance cardiaque de réaliser une première évaluation de sa santé. En cas de doute et malgré la crise sanitaire actuelle, il convient de ne pas traîner pour se rendre à l'hôpital, un lieu qui "n'est certainement pas plus dangereux qu'une grande surface", a souligné le Dr Anne-Catherine Pouleur, du service de cardiologie du CHU Saint-Luc.

Le produit de thérapie cellulaire ALLOB de Bone Therapeutics a passé une nouvelle étape dans sa phase d'essais cliniques, annonce l'entreprise belge dans un communiqué. Après 24 mois de suivi, 90% des patients présentent une fusion osseuse, ressort-il de la phase IIa des essais cliniques.