Tout sur Marc Van Ranst

La limitation des contacts physiques porte ses fruits et les Belges ne sont pas près de retrouver leur bulle de 15 personnes du mois de juillet, écrivent mardi les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen. La mesure pourra cependant être assouplie si une baisse de la courbe (épidémiologique, NDLR) est constatée, ajoute le virologue Marc Van Ranst.