Tout sur maladie

Une équipe de recherche de l'UCLouvain a mis en avant la fonction de l'enzyme PARK7, qui semble jouer un rôle dans le développement de la maladie de Parkinson. Cette découverte ouvre la voie à de nouveaux traitements, "qui cibleraient l'origine de cette maladie neurodégénérative plutôt que ses symptômes", annonce lundi l'établissement dans un communiqué.

Il est souvent difficile de diagnostiquer la maladie de Parkinson à un stade précoce car les symptômes sont légers et peu spécifiques. De nouvelles recherches ont porté sur un biomarqueur cutané qui semble prometteur non seulement pour poser le diagnostic mais aussi pour suivre l'évolution de la maladie.

Ce n'est malheureusement pas la bonne période de l'année pour cela, mais le jardinage semble avoir un effet bénéfique sur les personnes qui se remettent d'un cancer. Aux Pays-Bas, des recherches ont été menées: des patients atteints de cancer ont ainsi été invités à jardiner ensemble sous la direction de bénévoles.

Aujourd'hui, toutes les femmes de plus de 50 ans ont la possibilité de se soumettre à un dépistage du cancer du sein tous les deux ans. Mais bientôt, pour une femme, cela pourrait devenir un événement quadriennal, tandis qu'une autre sera contrôlée plusieurs fois par an. Après tout, tout le monde ne court pas le même risque. En cartographiant ces différences, nous pouvons évoluer vers un dépistage plus personnalisé.

Si vous êtes atteint d'une maladie cardiaque, vos proches parents sont souvent soumis au même risque et sont donc dépistés régulièrement. Mais cela pourrait ne pas suffire. Une nouvelle étude japonaise suggère que les conjoints de patients cardiaques sont eux aussi beaucoup plus susceptibles de souffrir d'une maladie cardiaque.

Les licenciements pour force majeure médicale ont augmenté de 357% l'an passé. Ils ne donnent droit à aucune indemnité et les femmes sont les plus touchées.

On sait que les personnes diabétiques courent un risque accru de complications graves après une infection au covid. Mais le lien entre les deux fonctionnerait également dans le sens inverse. Des personnes en bonne santé ont en effet été diagnostiquées diabétiques après une infection grave au covid.

La lutte contre la sclérose en plaque (SEP) est sur le point de franchir une nouvelle étape avec le développement d'un nouveau traitement. La chercheuse Nathalie Cools (Université d'Anvers, UZA) et son équipe mettent au point depuis quelques années un vaccin basé sur les propres cellules de l'organisme pour calmer le système immunitaire de manière ciblée.