Tout sur logement

Le SPF Santé publique lance une campagne pour nous inviter à oser parler de nos aspirations par rapport à nos vieux jours, avant qu'il ne soit trop tard et que nos proches soient obligés de décider pour nous.

Aujourd'hui, 35% des ménages belges sont composés d'une seule personne. En 2060, ce taux atteindra les 50%. Bien que ce groupe soit très diversifié, il est souvent confronté aux mêmes difficultés.

Les ménages belges ont consacré l'an dernier 18,1% de leur budget aux produits alimentaires, aux boissons et au tabac, contre 16% en 2018. Un effet de la crise du coronavirus et des différents confinements imposés à la population. La plus grande partie du budget, 31,8%, est par ailleurs dédiée au logement (loyer, eau, énergie, entretien et autres frais), ressort-il des nouveaux chiffres de Statbel, l'office belge de statistique, établis sur la base d'une enquête auprès de 6.000 ménages.

Cette région de Wallonie attire de plus en plus d'acheteurs, en particulier pour ses résidences secondaires. La crise du covid a encore renforcé ce phénomène. Face à ce constat, la Fédération du notariat lance son premier baromètre immobilier de l'Ardenne.

De A comme argent à Z comme zéro-énergie, les spécialistes prédisent que vous allez devoir réinventer votre logement. Il sera plus petit, plus écologique, plus partagé, mais toujours considéré comme un bon investissement.