Tout sur internet

La plateforme Street View de Google, qui permet de visiter depuis chez soi plus de 100 pays, fêtera mercredi ses 15 ans d'existence. C'est en effet le 25 mai 2007 que l'idée folle de créer cette carte à 360 degrés répertoriant des lieux du monde entier était venue à Larry Page, cofondateur du géant américain de l'internet. Depuis lors, en Belgique, ce sont principalement l'Atomium, la Grand-Place et le Palais royal de Bruxelles qui y sont les destinations les plus prisées.

Pas facile d'obtenir un rendez-vous chez un dermatologue: les délais d'attente atteignent parfois plus de quatre mois. Toute personne ayant un problème de peau doivent donc s'armer patience. Pour remédier à ce problème, la dermatologue Annelies Avermaete a lancé une plateforme de consultation en ligne: vos symptômes seront examinés par un professionnel dans les 48 heures.

Les cyberattaques peuvent avoir des conséquences très lourdes (atteinte à l'image et à la réputation, pertes de revenus...) pour les entreprises, particulièrement pour les PME en ce compris les indépendants et TPE. Le SPF Economie donne quelques conseils pour se protéger.

Rien de plus pratique que de vérifier le solde de son compte en faisant la queue à la caisse ou en se rendant au magasin. Transférer de l'argent à l'ami(e) qui a payé l'addition au restaurant? Voilà, c'est fait! Nous effectuons tous et toutes des opérations bancaires en ligne en masse. Même les plus de 55 ans ne se rendent presque plus jamais dans une agence bancaire.

Les consommateurs peuvent réaliser de "considérables économies en définissant mieux les services qu'ils souhaitent et en comparant régulièrement les offres de télécommunications disponibles sur le marché afin de faire jouer pleinement la concurrence", rapporte mardi l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) sur la base d'une nouvelle étude comparative des prix référençant 10 ménages aux profils différenciés.

Sous l'effet conjugué de la crise sanitaire et d'une excellente connectivité, les Belges se sont très largement tournés vers l'e-commerce en 2020, nettement plus que la moyenne de l'Union européenne. L'augmentation du travail à domicile a également connu une forte accélération, près d'un tiers des Belges l'ayant pratiqué.

Les citoyens peuvent désormais consulter les jugements prononcés par le tribunal de police sur "justonweb.be". Il s'agit d'une première étape dans la création d'un dossier qui contiendra tous les documents liés à une affaire judiciaire.

Les Belges ont dépensé 5,56 milliards d'euros dans l'e-commerce au cours de la première moitié de l'année, contre 5,1 milliards durant la même période l'année passée, indique le Market Monitor de BeCommerce, l'organisation qui représente les entreprises actives sur le marché numérique. "Une hausse impressionnante", selon l'étude.

80% des Belges ont déjà été confrontés à du phishing, indique Test Achats. Le phishing, ou hameçonnage, est une technique d'escroquerie sur Internet qui a pour but de subtiliser les coordonnées bancaires des victimes. Selon l'organisation de consommateurs, le risque d'être victime de cette pratique frauduleuse n'a jamais été aussi grand.

Ces derniers mois, la vente de produits sur internet a eu beaucoup de succès auprès des Belges. Et pour cause : confinement oblige, les magasins ont dû fermer leurs portes. Mais attention, acheter en ligne n'est pas sans risque. Nos conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Au cours de l'année 2020, il y a eu environ 67.000 transactions frauduleuses par hameçonnage, pour un montant d'environ 34 millions d'euros en Belgique, annonce la fédération belge du secteur financier Febelfin. Les fraudeurs ont, semble-t-il, profité de cette année de crise "pour tromper les gens en exploitant leur émotion".

Oui, selon le réseau des ombudsmans belges. Il demande donc aux autorités de faire d'internet un besoin essentiel comme l'eau, le gaz et l'électricité. Ce qui implique une protection en cas de coupure.

Vous avez un besoin urgent d'argent et vous cherchez le prêt le plus avantageux possible? Vous préférez ne pas sortir en raison du coronavirus et vous venez justement de voir dans votre boite e-mail ou sur les médias sociaux une offre de crédit ou de prêt très intéressante : taux d'intérêt bas, durée flexible et pas d'exigence de preuve de revenus. Soyez sur vos gardes, car les prêteurs véreux multiplient les annonces.

L'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) met le public en garde, après avoir reçu plusieurs messages de la part de consommateurs, contre les activités de prêteurs non agréés proposant des faux crédits aux consommateurs.

Des publicités sur les réseaux sociaux pour des vêtements branchés à prix cassés... de l'éclairage d'ambiance afin d'agrémenter les soirées d'hiver pour une bouchée de pain... Ces annonces alléchantes vous renvoient vers des boutiques en ligne inconnues ? Dans ce cas, redoublez de prudence... Il pourrait en effet s'agir de dropshipping, une technique de vente qui gagne en popularité mais qui n'est pas sans risque pour les acheteurs. Le SPF Economie invite donc à la vigilance lors des achats en ligne.

Le paiement en espèces disparait progressivement au profit du paiement numérique. Et la crise sanitaire n'aura fait qu'accentuer cette tendance. Que vous choisissiez de payer par carte, sans contact, par smartphone ou d'effectuer un paiement en ligne, le paiement numérique est rapide, facile et hygiénique. Mais est-il sûr à 100%? Voici quelques conseils pour effectuer vos paiements de manière sécurisée.