Tout sur Institut national d'assurance maladie-invalidité

Pacemakers et défibrillateurs bénéficient parfois d'un monitoring à distance, pour lequel aucun remboursement n'est prévu. Et pourtant, cette technologie de télémédecine s'avère aussi sûre et efficace qu'un suivi classique par visites à l'hôpital, estime le Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé (KCE).

Le nombre de personnes qui reçoivent des soins infirmiers à domicile augmente rapidement, écrit Het Nieuwsblad. En cinq ans, le budget consacré à ces soins a progressé de plus de 400 millions d'euros.

Les preuves scientifiques de l'efficacité de certains implants auditifs sophistiqués ne suffisent pas à élargir leurs critères de remboursement actuels, ressort-il d'une étude commandée par l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami). Des données supplémentaires sont nécessaires.

Un centre de dépistage dédié au Covid-19 a ouvert ses portes lundi matin à Brussels Airport. Les passagers revenant d'une zone rouge peuvent désormais se faire tester à leur arrivée à l'aéroport pour un résultat connu endéans les 24 heures. Fin septembre, un laboratoire installé à Zaventem pourra en outre proposer des tests rapides, dont le résultat sera disponible dans les trois heures.

En Belgique, les patients ne peuvent toujours pas bénéficier d'un remboursement pour les applications médicales, relèvent mercredi De Tijd et L'Echo. L'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) l'a pourtant promis à plusieurs reprises.

Le nombre de Belges qui ont dû s'absenter du travail pour au moins un an en raison de problèmes de santé a de nouveau augmenté l'an dernier, de 5,4%, selon les chiffres de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) publiés mercredi et rapportés par De Standaard et Het Nieuwsblad.