Tout sur inflammation

Les vertiges peuvent avoir des causes très variées, ce qui explique qu'on mette parfois longtemps avant de pouvoir les traiter. Une nouvelle approche, où le mouvement joue un rôle-clé, change la donne...

La vitamine D est connue pour ses effets positifs sur le système immunitaire. "Nous avons maintenant des preuves solides que la vitamine D peut également jouer un rôle important dans la prévention et le traitement des infections au covid", déclare le professeur Adrian Martineau, expert britannique. Il finalisera le mois prochain la plus grande étude mondiale jamais réalisée sur l'impact de la vitamine D sur le coronavirus.

Au moins trois jeunes cyclistes ont été admis à l'hôpital en raison de problèmes cardiaques après une course ou un entraînement ces dernières semaines. Ils venaient d'être vaccinés contre le coronavirus. "Il n'y a pas lieu de paniquer, mais nous recommandons tout de même de ne pas faire d'efforts physiques intenses au moins une semaine après chaque piqûre", préconisent plusieurs médecins et cardiologues dans Het Laatste Nieuws.

En apparence inoffensive, la chenille processionnaire s'avère être un véritable danger, tant pour votre santé que celle de vos animaux de compagnie. Et pour cause : ses poils urticants provoquent allergies, démangeaisons et éruption cutanée aussi douloureuse qu'inconfortable. Une intervention médicale est d'ailleurs souvent nécessaire.

Chez les patients atteints de sclérose en plaques, la dégénérescence des neurones est particulièrement avancée quand des anneaux noirs, traces d'une forte inflammation active, sont détectés à la périphérie des plaques observées sur les coupes cérébrales à l'IRM. Cette corrélation a été mise en évidence par une étude internationale dirigée par le Dr. Pietro Maggi, avec notamment le concours des universités de l'UCLouvain et des cliniques universitaires Saint-Luc.

Des chercheurs de la KU Leuven et de l'Université nationale de Séoul ont développé une méthode qui incite les cellules du système immunitaire à réparer les tissus endommagés de l'intestin. Cela ouvre la voie à un traitement plus efficace des maladies inflammatoires de l'intestin, comme la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn, indique la KU Leuven dans un communiqué.