Tout sur immobilier

Près de la moitié des Belges laisseront leur argent sur leur compte épargne après la crise du coronavirus, selon une enquête de Test Achats. L'économie belge aura pourtant besoin d'un coup de pouce, prévient l'organisation de consommateurs.

Cette région de Wallonie attire de plus en plus d'acheteurs, en particulier pour ses résidences secondaires. La crise du covid a encore renforcé ce phénomène. Face à ce constat, la Fédération du notariat lance son premier baromètre immobilier de l'Ardenne.

De A comme argent à Z comme zéro-énergie, les spécialistes prédisent que vous allez devoir réinventer votre logement. Il sera plus petit, plus écologique, plus partagé, mais toujours considéré comme un bon investissement.

Construire ensemble un nouveau nid est un beau projet commun. En revanche, investir dans la maison de son partenaire n'est pas sans risques. Prenez le temps de réfléchir à toutes les conséquences et faites-vous conseiller.

Une maison coûte aujourd'hui en moyenne 11.000 € plus cher que l'an dernier. Il y a eu moins de transactions à cause du virus. Les maisons à la campagne ont gagné en puissance. Une légère baisse du prix de l'immobilier résidentiel est attendue pour la fin de l'année.

La Belgique est l'un des rares pays au monde où l'immobilier est, à très long terme, soit depuis 1900, plus profitable que des actions. Ceux qui ont, en début du siècle passé, investi 1 euro dans une maison belge, ont vu sa valeur se multiplier 309 fois.

Un propriétaire espère toujours trouver un "bon" locataire. Autrement dit,une personne qui entretiendra son bien et paiera son loyer à heure et à temps. Mais quelles questions est-on en droit de poser à un candidat locataire avant de signer le bail ?