Tout sur Gand

Un after-shave "splash", un nouveau parfum, un soin visage matifiant, un anti-UV pour les beaux jours, un gel douche vivifiant... Des petits plaisirs que les homme s'offriront ou se feront offrir, avec la fête des pères en ligne de mire!

Ce printemps, après neuf ans de restauration, le retable gantois "L'Adoration de l'Agneau mystique", chef-d'oeuvre des frères Van Eyck, a pris sa place définitive dans la cathédrale Saint-Bavon de Gand. L'oeuvre a non seulement retrouvé sa splendeur d'origine, mais le tout nouveau centre d'accueil des visiteurs, où vous pourrez plonger dans 600 ans d'histoire grâce à la réalité augmentée, est également impressionnant. Nous l'avons visité.

Que peut-on faire en plein confinement durant un automne ensoleillé ? Une seule activité, loin de la foule et du virus : se promener en pleine nature. L'office du tourisme de Flandre-Orientale, Toerisme Oost-Vlaanderen, lance deux nouvelles pistes balisées pour les randonneurs dans le pays de Waes : le "Canal de Moer" et le "Pays inondé de Saeftinghe".

Après des décennies d'amélioration, la pollution de l'air due au trafic routier pourrait augmenter jusqu'à 27% à Bruxelles en raison de l'utilisation accrue de la voiture après le confinement au détriment des transports publics ou d'autres solutions plus propres, alertent Greenpeace et l'ONG Les Chercheurs d'Air. Dans la capitale, mais aussi à Gand et à Charleroi, il y a davantage de circulation automobile qu'avant l'arrivée du coronavirus.

Les festivités de la Fête des Voisins n'ont vraisemblablement pas eu lieu cette année, pour des raisons évidentes. Le confinement nous prouve pourtant toute l'importance de ce moment de franche convivialité.

L'exposition inédite mettant le peintre flamand Jan Van Eyck à l'honneur au Musée des Beaux-Arts de la ville de Gand (MSK), se voit contrainte de fermer ses portes, comme cela était craint. L'exposition devait être accessible jusqu'au 30 avril et comptait sur 300.000 visiteurs. Mais la prolongation des mesures de confinement rend cette ambition impossible, rapporte De Tijd, De Standaard et de Gazet van Antwerpen.

Un ciel plus transparent, des couleurs plus franches, des dizaines de détails révélés au grand jour: la restauration de la pièce maîtresse de "L'Agneau mystique", joyau de l'art flamand, est enfin achevée.