Tout sur frais

Mi-juillet, les logopèdes ont choisi à 59,51% de se déconventionner. La dernière convention des logopèdes, R/22 fixant les tarifs officiels de leurs prestations, a été approuvée avec des tarifs indexés, fin mai, par les membres du comité de l'assurance, au niveau de l'Institut National d'Assurance Maladie-Invalidité (Inami), et a ensuite été validée en conseil des ministres. À partir du 1er août 2022, les logopèdes qui n'ont pas accepté l'accord pourront facturer des suppléments à leurs patients.

Dès le 1er août, les premiers codes de téléconsultation créés pendant la crise Covid disparaitront et seront remplacés par d'autres codes encadrant les consultations téléphoniques et vidéos. Ces dernières seront davantage rémunérées et la patientèle devra désormais participer aux frais de la consultation.

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) propose d'assouplir les conditions du droit à l'oubli dont bénéficient auprès des compagnies d'assurance les personnes ayant, par le passé, souffert d'un cancer du sein. Certains délais d'attente avant de pouvoir s'assurer devraient être raccourcis de 10 à un an, plaide-t-il dans un rapport.