Tout sur Flandre occidentale

Le baromètre d'affluence à la côte affichera désormais le taux de remplissage des trains, a annoncé Sabien Lahaye-Battheu, présidente de Westtoer, l'office de tourisme provincial de Flandre occidentale. Cette nouvelle fonction doit palier le problème des trains bondés dans le cadre des mesures sanitaires liées au covid.

La maison natale de l'artiste ostendais James Ensor rouvre aujourd'hui ses portes au grand public. Le musée a été rénové et transformé en un centre d'expérience. Initialement prévue pour le mois de mai, l'ouverture du lieu a dû être repoussée en raison des mesures liées au Covid-19.

Les bourgmestres de la Côte belge ont opté pour un retour progressif du tourisme, a indiqué le gouverneur de la Flandre occidentale, Carl Decaluwé, au terme d'une réunion avec tous les maïeurs. L'accès au littoral sera d'abord autorisé aux résidents secondaires, ensuite les locataires d'appartements seront les bienvenus et enfin les touristes d'un jour. Ces décisions s'alignent sur les recommandations du Conseil national de sécurité. Aucune date précise n'a encore été fixée concernant ces retours par vagues.

Le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé demande aux touristes et aux personnes disposant d'une résidence secondaire dans la province de ne pas se rendre à la Côte belge. "La règle de distanciation sociale ne peut être maintenue", estime-t-il. Plusieurs villes balnéaires ont également appelé à ne pas se rendre au littoral, malgré le soleil au beau fixe ces derniers jours.

Beaucoup de Belges rêvent d'un pied-à-terre à la mer. Pour eux, pour leurs enfants et leurs petits-enfants. Mais une seconde résidence engendre des frais. Est-ce une bonne idée de la louer pour les réduire ?