Tout sur Etats-Unis

L'université de Hasselt et la KU Leuven vont, en collaboration avec l'AZ Nikolaas de Saint-Nicolas (Pays de Waes) et l'UZ Antwerpen, réaliser une étude à propos du lien éventuel entre la pollution de l'air et l'évolution de la maladie chez les patients atteints du Covid-19, annonce mardi le professeur Tim Nawrot de la faculté des Sciences de l'UHasselt.

La compagnie pharmaceutique Johnson & Johnson a annoncé avoir sélectionné un vaccin-candidat pour le nouveau coronavirus, qui doit être testé sur des humains d'ici septembre et pourrait être prêt à une utilisation d'urgence d'ici le début de l'année prochaine.

La Croix-Rouge de Belgique a collecté un total de 159.939 pochettes de sang en 2019, soit une augmentation d'environ 6.000 poches, a indiqué un porte-parole de l'association. Cette hausse est consécutive à une demande accrue de la part des hôpitaux.

La startup belge Sunrise lance un dispositif médical qui va faciliter l'accès au diagnostic des troubles du sommeil. Elle a développé un capteur de 3 grammes, fruit de plus de dix années de recherche, qui se place sur le menton pour la nuit et qui permet d'analyser la qualité du sommeil.

On vous reprochait, à l'école, d'avoir la tête dans les nuages ? Vous étiez un avant-gardiste! Aujourd'hui, il n'y a rien de plus branché que d'être dans le nuage (ou le cloud en anglais).

Créer de la viande à partir de quelques cellules n'est plus seulement de la science-fiction: un cosmonaute vient d'en produire à bord de la Station spatiale internationale (ISS). L'arrivée de ces produits dans les supermarchés n'est à priori plus qu'une question d'années.

La viande de laboratoire est censée résoudre les problèmes d'alimentation dans le monde, de maltraitance animale et de pollution liée aux élevages intensifs. Si plusieurs pays se sont lancés, la Belgique n'est pas encore montée dans le train.

Plus d'un tiers des Belges (38%) envisagent de modifier leur mode de vacances afin de réduire leur empreinte écologique, ressort-il du 19e baromètre des vacances d'Europ Assistance, publié mardi. Un engagement en faveur de la planète surtout présent chez les jeunes: 46% des 18-24 ans sont prêts à changer leur façon de partir en vacances, contre 32% des plus de 65 ans.