Tout sur épargne

La banque Aion a interrogé 1000 Belges âgés de plus de 40 ans sur la façon dont ils perçoivent leurs finances. Leur vision a-t-elle changé avec l'âge? La crise du covid a-t-elle un impact sur leurs dépenses? Planifient-ils leur retraite et leur succession? Et l'"achat impulsif" dû à la crise de la quarantaine est-il un mythe ou une réalité?

Près de la moitié des Belges laisseront leur argent sur leur compte épargne après la crise du coronavirus, selon une enquête de Test Achats. L'économie belge aura pourtant besoin d'un coup de pouce, prévient l'organisation de consommateurs.

Près de trois travailleurs belges sur quatre (73%) souhaitent économiser leurs jours de vacances ou heures supplémentaires prestées pour plus tard dans leur carrière, ressort-il d'une enquête de la société de ressources humaines Acerta auprès de 2.000 personnes actives.

Le livret ne rapporte plus rien, les obligations affichent des taux faméliques, les Bourses risquent de chuter. Le mot d'ordre de nos trois spécialistes pour 2018 est patience.