Tout sur crise sanitaire

Un sondage réalisé par Test Achats auprès de plus de 1000 belges montre que la préférence pour les moyens de transport individuel pourrait augmenter. Une personne interrogée sur cinq pense utiliser davantage sa voiture après la crise, et près de 23 % comptent utiliser leur vélo plus fréquemment qu'avant.

Face à une pandémie déroutante pour tous, nombreux sont ceux qui cherchent en ligne des réponses à leurs interrogations. Au risque d'être entraînés dans un engrenage complotiste et de finir par croire que la crise sanitaire actuelle est le fruit d'une énorme conspiration.

La deuxième vague de coronavirus, à l'automne, se révèle particulièrement usante pour la santé mentale des citoyens, ressort-il du deuxième bilan établi par la Centre de prévention du suicide. La crise sanitaire, qui pouvait sembler passagère au printemps, s'inscrit à présent dans la durée, obligeant les personnes à puiser dans des ressources mentales déjà entamées.

Lorsqu'ils seront disponibles, les vaccins contre le coronavirus seront administrés sur base volontaire et gratuite à la population, ont convenu les différents ministres en charge de la Santé en Belgique. L'objectif sera de vacciner au moins 8 millions de Belges, selon un communiqué diffusé lundi par les autorités.

En 2020, nous avons dû chambouler notre façon de vivre, un bouleversement qui se remarque aussi dans nos habitudes de paiement. Depuis la crise du coronavirus, les Belges sont singulièrement plus nombreux à s'ouvrir à des méthodes de paiement innovantes, comme le paiement sans contact avec une carte et les applications mobiles.

Une plateforme recensant les commerces ouverts ou proposant une offre en ligne à proximité de son lieu de connexion a été lancée mardi. Sur "en 2 clics, à 2 pas", les habitants sauront ainsi, ville par ville, lesquels sont ouverts et sous quel format, annoncent mardi AddRetail et Proxistore, les deux entreprises derrière cette nouvelle initiative belge visant à soutenir les commerces de proximité.