Tout sur contacts

Un Belge sur deux ne limite plus ses contacts sociaux, contrairement à ce que recommandent les experts pour limiter les transmissions, ressort-il d'une étude par le psychologue de la santé Olivier Luminet (UCLouvain), citée dans Le Soir et Sudinfo.

Même si notre niveau moyen de bonheur a fortement diminué, les nouveaux résultats de l'Enquête nationale du Bonheur de l'UGent et NN montrent néanmoins que les contacts que les Belges entretiennent sont en moyenne plus chaleureux. Le pourcentage de Belges qui ont ressenti un fort sentiment d'appartenance (sociale) est passé de 33% avant la crise à 41% lors de la deuxième vague.