Tout sur commission des Affaires sociales

Le salarié ne devra plus attendre ses 25 ans et il ne devra plus avoir travaillé dans l'entreprise depuis au minimum un an pour avoir droit à la pension complémentaire proposée par son employeur, selon un projet de loi qui sera soumis au vote de la séance plénière de la Chambre jeudi. Ce faisant, le projet va plus loin que la directive européenne sur la mobilité des travailleurs, qu'il transpose. La nouvelle mesure entrera en vigueur le 1er janvier 2019.