Tout sur collègues

Après plus d'un an de crise sanitaire, près d'un employé sur quatre dit ne pas être en bonne santé mentale, ressort-il d'une enquête menée par l'Antwerp Management School et l'Université de Gand auprès de 4.660 employés. L'étude montre par ailleurs que l'attachement des salariés à leur entreprise pâtit également de la mise sous cloche de la Belgique.

Plus de la moitié des employées belges (55%) dit avoir déjà été victime de comportements inappropriés sur leur lieu de travail, contre un sur quatre (25%) pour leurs collègues masculins, indique StepStone. Le site d'emploi belge a réalisé, avant la crise sanitaire, une étude auprès de 5.019 employés belges concernant les comportements (sexuellement) transgressifs au travail.