Tout sur AWSR

La fatigue des conducteurs est responsable d'un accident portant un préjudice corporel à la victime sur six, indique l'Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR). Le nombre pourrait même être plus important sur les autoroutes, où les trajets sont plus monotones.

Rouler plus vite n'entraîne aucun gain de temps, rappelle l'Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR), qui a lancé une campagne invitant les automobilistes à adopter un comportement plus "chill" au volant. Elle constate également que les 29 radars installés entre 2010 et 2013 sur les autoroutes wallonnes ont eu un effet positif sur le nombre d'accidents corporels.