Tout sur approche holistique

Le Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé (KCE) propose une série de pistes visant une meilleure prise en compte de la santé physique des personnes souffrant d'une maladie mentale grave. Le KCE plaide notamment pour une approche globale, ou "holistique", dans laquelle la dichotomie entre soins psychiatriques et somatiques (ou physiques) est abandonnée.

Les patients souffrant de douleurs chroniques et les médecins ont un point de vue souvent différent sur la réelle efficacité d'un traitement contre la douleur. "Il ne faut pas simplement se focaliser sur l'intensité de la douleur. Les patients chroniques veulent également pouvoir reprendre le fil de leur vie. Cela nécessite une approche holistique", déclare le neurochirurgien Maarten Moens (UZ Brussel).