Tout sur Amérique du Nord

Des niveaux élevés de polluants atmosphériques, en particulier de particules fines (PM2,5) et, dans une moindre mesure, d'ozone, pourraient être liés à un risque accru de cancers de la cavité buccale, suggère la première étude de ce type, publiée mercredi.

Connue depuis bien longtemps par les Amérindiens, cette petite baie nord-américaine porte différents noms chez nous. Elle a traversé le temps grâce à sa capacité à combattre les bactéries nocives. Elle est notamment efficace pour mettre notre vessie et notre estomac à l'abri. Quelques conseils.

L'auteur de cette lettre ouverte est âgé de 69 ans et a travaillé les treize dernières années de sa carrière comme journaliste. Il vient de décrocher un master en Langue & Littérature Latin-Grec. Il passe désormais le plus clair de son temps à travailler comme free-lance, à s'occuper de ses petits-enfants et à explorer les nouveaux médias.