Tout sur Acerta

Près de la moitié des travailleurs belges ignorent les critères sur lesquels se base leur employeur pour déterminer leur salaire. 84% n'ont même pas leur mot à dire quant à la composition de leur package salarial. C'est ce qu'il ressort d'une enquête menée par l'entreprise de services RH Acerta auprès de plus de 2000 Belges.

Le nombre de travailleurs absents moins d'un mois pour cause de maladie a fortement progressé au premier trimestre de l'année 2022, rapporte une étude du prestataire de services RH Acerta. Il en résulte une perte de 3,6 % des jours ouvrables.

Les travailleurs belges estiment que leur employeur respecte leur choix de ne pas rester joignables après leurs heures. Toutefois, six travailleurs sur dix ont encore du mal à couper après les heures de travail et un travailleur sur cinq répond aux appels et aux e-mails pendant ses congés. C'est ce qu'il ressort d'une enquête menée par l'entreprise de services RH Acerta auprès de 2000 travailleurs.

Il est clair que nous ne voulons plus faire la navette entre notre domicile et notre lieu de travail tous les jours. Près de 7 personnes interrogées sur 10 espèrent que leur employeur maintiendra un régime de travail hybride avec des journées flexibles à la maison et au bureau, selon une enquête de la société de services RH Acerta et du cabinet d'études Indiville.

Si la rotation rapide du personnel sur notre marché de l'emploi est légèrement en baisse depuis quelques années, la pénurie de main-d'oeuvre qui sévit actuellement tire la sonnette d'alarme pour les entreprises belges. Un quart des contrats de travail à durée indéterminée rompus concernent un travailleur engagé dans l'entreprise depuis moins d'un an, selon une analyse du prestataire de services RH Acerta.

En 2021, les travailleurs des entreprises belges ont plus que jamais été absents au travail en raison de maladies de courte durée, ce qui correspond à une maladie de moins d'un mois. Près de 2,5% des heures ouvrables n'ont pas été prestées en raison de maladies de courte durée, soit le taux le plus élevé des cinq dernières années. Ce sont les résultats d'une enquête de l'entreprise de services RH Acerta.

Depuis le 1er août, les entreprises qui ont obtenu de bons résultats financiers pendant la crise sanitaire peuvent octroyer à leurs travailleurs et travailleuses une prime corona jusqu'à 500 euros. Jusqu'à présent, environ 3% des travailleurs l'ont perçue, selon le spécialiste RH Acerta mardi. Elle peut être octroyée jusqu'au 31 décembre.

Un quart des employés du secteur privé aura reçu un bonus cette année, soit autant qu'en 2020, selon une analyse d'Acerta sur la base des données de 150.000 employés de 33.000 entreprises du secteur privé. Le montant moyen des bonus - un peu plus de 5.300 euros - n'a jamais été aussi élevé, précise le prestataire de services en ressources humaines.

Près de 7% des travailleurs belges ont pris une forme d'interruption de carrière cet été, comme un crédit-temps, un congé parental ou un congé pour soins palliatifs. Il s'agit d'une diminution de près de 12% par rapport aux étés 2019 et 2020, ressort-il d'une enquête d'Acerta. L'explication? La hausse du télétravail.

Maintenant que la recommandation de travailler à domicile a disparu (en Flandre et en Wallonie), la plupart des travailleurs passeront à nouveau plus de la moitié de leurs journées de travail au bureau. Un peu plus de 6 entreprises sur 10 choisissent de faire revenir leur personnel au bureau au moins 3 jours par semaine. C'est ce qu'il ressort d'une enquête menée par l'entreprise de services RH ACERTA en collaboration avec la KU Leuven et #ZigZagHR.

Les travailleurs belges ont pris, cette année, moins de vacances entre début janvier et fin août que lors d'une année normale. C'est ce qui ressort des chiffres du prestataire de services en ressources humaines Acerta sur la base des données de 260.000 travailleurs. Cela risque d'entrainer des difficultés pour les employeurs en termes d'arrangement des plans de vacances de leurs employés.

Près d'un travailleur sur cinq a l'impression qu'il pourrait bientôt être victime d'un burn-out, ressort-il d'une enquête du prestataire de services RH Acerta et le site d'emploi StepStone. Seuls six travailleurs sur dix sont d'avis que leur employeur se préoccupe de leur bien-être mental, alors que 93% des dirigeants d'entreprise déclarent faire de leur mieux pour l'améliorer.

Un nombre croissant de travailleurs optent pour des avantages extralégaux qui s'inscrivent totalement dans le cadre du télétravail depuis le coronavirus. Ainsi, un deuxième écran, une chaise de bureau ou d'autres accessoires pour le poste de travail à domicile sont 31% plus populaires aujourd'hui qu'en 2020, selon une analyse effectuée par le prestataire de services RH ACERTA.