Tout sur ABSyM

L'Association Belge des Syndicats Médicaux (ABSyM) a fait savoir qu'elle allait déposer un recours devant la Cour constitutionnelle contre la loi permettant la vaccination contre le covid par des pharmaciens. Pour l'association, seuls les médecins peuvent pratiquer ce genre d'intervention et cette loi viole certains droits constitutionnels.

L'Association belge des Syndicats médicaux (ABSyM) a demandé mardi au gouvernement d'autoriser la mise à disposition des tests sérologiques pour l'ensemble de la population. "Lorsque les stocks ne sont pas mis en danger, le Belge a le droit de savoir s'il est atteint ou non par le coronavirus", estime l'ABSyM.

L'honoraire pour les consultations téléphoniques effectuées par les médecins en lien avec le coronavirus s'élève à 20 euros, indique dans un communiqué l'Absym, citant une décision du comité de l'assurance de l'Inami. Il n'y a pas d'intervention personnelle du patient, précise le communiqué.

Sur cent patients qui prennent rendez-vous auprès d'un praticien, huit ne se présentent pas sans avoir annulé au préalable. L'enquête, publiée par le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), expose les désagréments que cela cause aux professionnels de la santé, et appelle à un cadre juridique plus clair concernant les indemnisations.

Les honoraires pour une consultation chez le médecin de famille, une visite à domicile ou le dossier médical global augmenteront de 3,33% dès janvier, a indiqué Marc Moens, président de l'Association belge des syndicats médicaux (Absym). Le remboursement augmente d'environ autant, de sorte que le coût pour le patient reste pratiquement constant.