Jusqu'à présent, les cyclistes devaient faire un détour de 3,5 à 4 km et emprunter un autre pont. La nouvelle infrastructure cyclable devrait également offrir plus de sécurité aux cyclistes. D'une largeur de cinq mètres, elle est aussi accessible aux piétons.

Dans le même temps, des raccordements de l'autoroute cyclable F3 ont été réalisées vers la zone industrielle voisine de Keiberg-Kouterveld et vers la gare de Diegem. Objectif : inciter les navetteurs qui se rendent au travail en voiture à utiliser plus souvent leur vélo.

Le montant engagé pour l'ensemble du projet est évalué à 24 millions d'euros, dont quelque 15 millions d'euros en provenance du gouvernement flamand et 8 millions d'euros de la province du Brabant flamand. Les communes de Machelen et de Zaventem ont également contribué financièrement à l'opération.

Jusqu'à présent, les cyclistes devaient faire un détour de 3,5 à 4 km et emprunter un autre pont. La nouvelle infrastructure cyclable devrait également offrir plus de sécurité aux cyclistes. D'une largeur de cinq mètres, elle est aussi accessible aux piétons. Dans le même temps, des raccordements de l'autoroute cyclable F3 ont été réalisées vers la zone industrielle voisine de Keiberg-Kouterveld et vers la gare de Diegem. Objectif : inciter les navetteurs qui se rendent au travail en voiture à utiliser plus souvent leur vélo. Le montant engagé pour l'ensemble du projet est évalué à 24 millions d'euros, dont quelque 15 millions d'euros en provenance du gouvernement flamand et 8 millions d'euros de la province du Brabant flamand. Les communes de Machelen et de Zaventem ont également contribué financièrement à l'opération.