Les sociologues les appellent les enfants boomerangs. Eux, ce sont ces jeunes adultes qui retournent vivre quelques mois ou quelques années chez leurs parents, après avoir expérimenté une période plus ou moins longue d'autonomie. Difficile à chiffrer, le phénomène est incontestable. En France, le rapport 2015 de la Fondation Abbé Pierre indiquait qu'environ 500.000 jeunes âgés de 18 à 24 ans sont retournés vivre chez leurs parents en 2013. En Grande-Bretagne, 26% des 25-34 ans habitent chez leurs parents. En Espagne, ce sont 55% des 25-29 ans qui vivent encore au domicile familial. Le chiffre culmine à 60% en Italie, le record européen - en hausse de 10% depuis 1983.
...