Psycho: se plaindre, ça fait tellement de bien!

10/04/18 à 13:52 - Mise à jour à 13:52
Du Plusmagazine du 22/03/18

Se plaindre des embouteillages, de la météo ou de notre patron, ça fait un bien fou ! Surtout quand on trouve une oreille compatissante. Mais point trop n'en faut... Voici donc comment se plaindre sans exagérer, tout en apprenant à porter un autre regard sur ce qui nous contrarie.

Je plaide coupable. Je suis de celles qui se plaignent volontiers de tout ce qui les énerve. Et les occasions ne manquent pas car ma vie n'est pas parfaite. Pas plus que le monde dans lequel je vis d'ailleurs... Voir d'emblée le bon côté des choses n'a rien d'évident. Pourtant, ce n'est pas mission impossible. Prenez les embouteillages quotidiens. On y perd des heures qu'on pourrait consacrer à autre chose. Comme on ne peut pas y couper, autant les considérer autrement. Comme un moment pour soi, un sas entre le boulot et la maison. Profitons-en pour écouter de la musique et nous vider la tête, sans devoir penser à organiser ou planifier autre chose. Depuis que j'ai adopté cet état d'esprit, les embouteillages me semblent curieusement moins longs.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires