En 2020, lorsque nous nous sommes rendus sur notre lieu de travail, nous l'avons fait à vélo dans un cas sur trois. Près de 15 % des Belges se rendent désormais toujours au travail à vélo. La voiture reste toutefois le moyen de transport par excellence et un employé belge sur cinq dispose d'une voiture de société, selon le baromètre de mobilité annuel de l'entreprise de services de ressources humaines Acerta.

De nouveaux titres de transport combinant mobilité avec la Stib, le TEC, De Lijn et la SNCB seront disponibles à Bruxelles à partir du 1er février, sous le nom de "Brupass". Les tickets intermodaux dénommés "Brupass XL" couvriront également une partie de la périphérie bruxelloise, dans un périmètre élargi à 11,5 kilomètres autour des 19 communes de Bruxelles (à l'exception de la desserte de l'aéroport).

Plus de quatre conducteurs wallons sur dix (42%) ressentent plus d'agressivité dans la circulation, surtout en Wallonie, depuis le début de la crise sanitaire, ressort-il d'une enquête de l'institut Vias menée en décembre dernier sur la manière dont les usagers perçoivent le trafic. C'est davantage qu'en Flandre (36%) et qu'à Bruxelles (35%).

Un sondage réalisé par Test Achats auprès de plus de 1000 belges montre que la préférence pour les moyens de transport individuel pourrait augmenter. Une personne interrogée sur cinq pense utiliser davantage sa voiture après la crise, et près de 23 % comptent utiliser leur vélo plus fréquemment qu'avant.

L'éclairage adaptatif en temps réel sera mis en place prochainement sur les bretelles d'autoroutes et les aires de repos modernisées en Wallonie, annonce mardi le consortium Luwa, issu d'un partenariat entre le privé et le public (PPP). Grâce à cela, l'intensité lumineuse des luminaires s'adaptera de manière automatique et instantanée lorsqu'un véhicule y sera détecté.

Après des décennies d'amélioration, la pollution de l'air due au trafic routier pourrait augmenter jusqu'à 27% à Bruxelles en raison de l'utilisation accrue de la voiture après le confinement au détriment des transports publics ou d'autres solutions plus propres, alertent Greenpeace et l'ONG Les Chercheurs d'Air. Dans la capitale, mais aussi à Gand et à Charleroi, il y a davantage de circulation automobile qu'avant l'arrivée du coronavirus.

La Semaine de la mobilité débute ce mercredi 16 septembre en Belgique. À cette occasion, le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles (CAWaB) lance la plateforme "Agir pour l'accessibilité". L'objectif ? Lutter contre les problèmes d'accessibilité qui entravent la mobilité et l'autonomie de certains. Grâce à cet outil, les citoyens pourront en effet signaler un problème d'accessibilité dans les transports, les bâtiments ouverts au public et sur les voiries.

Tout résident en Belgique de plus de 12 ans peut désormais demander son railpass gratuit accordé dans le cadre des mesures liées au coronavirus, signalent lundi la SNCB et le ministre de la Mobilité François Bellot. Les personnes intéressées ont jusqu'au 30 septembre pour ce faire, via le site hello-belgium.be. Le titre de transport, comprenant 12 trajets, pourra ensuite être utilisé durant six mois, à partir du 5 octobre et jusqu'au 31 mars prochain, à raison de deux déplacements par mois.

La SNCB veut faire payer les voyageurs qui laissent leur vélo dans le parking à vélos d'une gare de manière prolongée, rapportent les titres du groupe Mediahuis. Une piste à creuser, mais qui n'a cependant pas encore été confirmée, clarifie la SNCB.

La SNCB va tout de même réduire son offre de trains à destination de la mer cet été, a indiqué la gouverneure faisant fonction en Flandre occidentale, Anne Martens, à l'issue d'une concertation avec les ministres compétents, les bourgmestres des villes côtières et la SNCB.

Selon une étude européenne menée dans 11 pays, 28% des Belges admettent envoyer et/ou lire des SMS au volant, rapporte mercredi Vias, l'institut belge de la sécurité routière. Cette étude, le Baromètre européen de la Fondation Vinci, montre que l'alcool et l'utilisation de téléphones portables au volant restent un problème majeur pour les Belges.

En cette période de crise, le vélo est plus que jamais devenu le meilleur moyen de se déplacer. Plusieurs initiatives sont mises en place à Bruxelles pour faciliter le déconfinement progressif. Bike for Brussels, une initiative de Bruxelles Mobilité, donne toute une série de conseils et d'informations sur son site pour aider les citoyens à se mettre au vélo.

L'institut Vias pour la sécurité routière en Belgique publie une série de questions relatives aux "nouveautés" du code de la route, modifié plus de quarante fois au cours de la dernière décennie. L'occasion pour les candidats au permis de s'exercer pendant le confinement, mais aussi pour les détenteurs du précieux sésame de se mettre à jour sur les règles entrées en vigueur depuis leur examen.

Conduire au gaz naturel (GNC) est un moyen de rendre les déplacements en voiture plus écologiques. La technologie est fiable, et faire le plein et conduire avec du GNC sont aussi faciles qu'avec de l'essence ou du diesel.