"Nous sommes tous le voisin d'une personne seule", fait savoir la Croix-Rouge dans son communiqué.

Si la situation des vieilles personnes souffrant de solitude préoccupe, c'est que cela représente un véritable enjeu pour la santé publique: selon l'étude de la fondation Roi Baudouin, l'isolement social est non seulement cause de dépression mais constitue aussi "un facteur de risque de décès au moins aussi important que d'autres facteurs plus connus, tels que le tabagisme ou l'obésité". Risque qu'encourrait un million de personnes âgées en 2020, qu'elles vivent seules à domicile ou en maison de repos.

Dans cette optique, les bénévoles de la Croix-Rouge profitent de la journée mondiale des personnes âgées le 1er octobre pour se mobiliser à Bruxelles et en Wallonie. L'objectif étant d'informer le public sur cet isolement social et d'inviter les gens à partager un moment avec une personne seule de leur entourage. 13.250 visites individuelles ont déjà été organisées par la Croix-Rouge en 2018.

Des mini-boîtes de pralines "à partager" seront également distribuées par les bénévoles entre le 28 septembre et le 6 octobre.