Beaucoup de monde s'est rendu à la mer le week-end dernier, faisant fi des recommandations strictes émises fin de semaine dernière par le gouvernement afin d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus.

"On a vu des gens se promener en groupe et faire la file chez les glaciers qui pouvaient rester ouverts. Il y avait trop de monde regroupé ensemble. D'autres personnes étaient assises sur les bancs comme si de rien n'était. C'est juste trop dangereux", a déclaré Carl Decaluwé.

Le gouverneur déplore également le manque d'installations sanitaires à la Côte vu que l'ensemble des restaurants y sont fermés. "Ce qui n'est pas du tout idéal pour l'hygiène", insiste-t-il.

Les communes côtières de Coxyde et Nieuport ont également appelé à ne pas se rendre au littoral.

Beaucoup de monde s'est rendu à la mer le week-end dernier, faisant fi des recommandations strictes émises fin de semaine dernière par le gouvernement afin d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus. "On a vu des gens se promener en groupe et faire la file chez les glaciers qui pouvaient rester ouverts. Il y avait trop de monde regroupé ensemble. D'autres personnes étaient assises sur les bancs comme si de rien n'était. C'est juste trop dangereux", a déclaré Carl Decaluwé. Le gouverneur déplore également le manque d'installations sanitaires à la Côte vu que l'ensemble des restaurants y sont fermés. "Ce qui n'est pas du tout idéal pour l'hygiène", insiste-t-il. Les communes côtières de Coxyde et Nieuport ont également appelé à ne pas se rendre au littoral.