La consommation de produits locaux est en vogue en Europe, d'après l'Observatoire Cetelem qui a mené une étude dans 17 pays de l'Union.

Les consommateurs européens seraient ainsi 94% à avoir confiance dans les produits de leur pays ou de leur région (93%), contre 75% pour un "autre pays européen", mais seulement 26% pour la Chine.

En France, encourager l'achat de produits fabriqués localement est considéré comme "tout à fait prioritaire" pour 49% des sondés.

Le marché de l'alimentaire est de loin premier en terme de produits locaux mais il "s'élargit à d'autres secteurs" comme les produits d'hygiène et de beauté, ou l'équipement "qui veulent aussi profiter de cette évolution", selon Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem cité dans un communiqué.

Cette habitude de consommation est selon lui "enfin comprise et progressivement intégrée" par les grandes entreprises, "bousculées" par des consommateurs "mieux informés" et "plus sensibles aux critères environnementaux et sociaux".

Une "tendance globale" qui reste "freinée" par la problématique "du prix": 64% des consommateurs européens estiment que les produits locaux sont chers, un chiffre qui monte à 76% pour les Français.

Pour autant, deux consommateurs sur trois sont prêts à faire un effort financier supplémentaire pour acheter des produits locaux. L'essor du local est également limité par "l'offre" encore "trop restreinte" dans plusieurs secteurs, selon le directeur de l'Observatoire.

L'étude a été réalisée dans 17 pays européens, du 27 novembre au 10 décembre 2018 auprès d'un échantillon de 13.800 individus âgés individus âgés de 18 à 75 ans, issus d'un échantillon représentatif de la population de chaque pays, constitué selon la méthode des quotas.