Bruxelles, gare du Midi, 8 heures du matin. Au milieu des navetteurs pressés, un petit groupe dénote sérieusement et suscite des regards miamusés, mi-interrogatifs. Déguisés de manière excentrique, en " très vieux, très allumés ", les membres du Gang des Vieux en Colère s'apprêtent à mener joyeusement une action de protestation dans les transports en commun. Des cheveux gris qui descendent dans la rue pour défendre des droits : on est bien loin du stéréotype du pensionné aigri, conservateur et bien calé dans ses pantoufles !
...