Pourquoi opter pour un shampoing solide?

Meilleur pour l'environnement

Les shampoings solides sont réellement plus écologiques que leurs équivalents liquides. La production de ces blocs requiert moins d'eau, ils sont plus petits à transporter, ils ne contiennent peu ou pas de conservateur, donc moins de substances polluantes, et ils ne comportent pas d'emballage en plastique.

Bonne composition

Sa fabrication nécessite l'utilisation d'ingrédients naturels, et donc non toxiques pour la peau. La composition de base d'un shampoing solide comporte :

  • des tensioactifs, qui sont des agents permettant le lavage des cheveux et la production de mousse;
  • une huile végétale ou un beurre naturel: il s'agit de l'ingrédient clé du soin de base;
  • de l'eau ou de l'eau florale, nécessaire à la dissolution des tensioactifs lors de la fabrication du shampoing solide;
  • une poudre de plante ou minérale contribuant au soin des cheveux;
  • des huiles essentielles (facultatives), qui apportent le parfum et des bienfaits spécifiques à chaque huile.

Facile à utiliser

Ces shampoings solides sont également appréciés pour leur facilité d'utilisation. On remarque une nette préférence pour les blocs plus ronds, plus faciles à manipuler. Les points faibles concernent principalement le démêlage et le volume.

Une alternative encore trop chère

Durée de vie pas si grande

"Les fabricants des shampoings dits "solides" se plaisent à affirmer sur leur emballage ou sur leur site internet qu'un bloc équivaut à deux bouteilles de shampoing traditionnel de 250 ml. Notre test en laboratoire prouve toutefois qu'il s'agit d'un argument de vente vide de sens" explique Julie Frère, porte-parole de Test Achats. "En effet, sur les 13 shampoings testés, seuls 5 avaient une durée de vie (légèrement) supérieure à celle d'une bouteille de shampoing. Quant aux autres shampoings solides, ceux-ci duraient à peine aussi longtemps qu'une bouteille de shampoing, voire moins."

Jusqu'à quatre fois plus cher par lavage

"Au final, la quasi-totalité des shampoings solides sur le marché belge coûte entre deux et quatre fois plus cher que les produits liquides de la même marque", ajoute-t-elle.

Pas donné donc, mais en contrepartie, l'on obtient un produit plus respectueux de l'environnement. Les plus chers sont ceux de magasins spécialisés tels que Lush et L'Occitane en Provence, mais les marques (maison) connues des drogueries et des supermarchés en ont également dans leur gamme, à des prix moins élevés. "Nous espérons que la généralisation de ce type de produits pourra entraîner un effet baissier sur les prix, pour que chaque ménage puisse réduire son impact sur l'environnement, tout en préservant son portefeuille" conclut Julie Frère.

Source: Test Achats

Meilleur pour l'environnementLes shampoings solides sont réellement plus écologiques que leurs équivalents liquides. La production de ces blocs requiert moins d'eau, ils sont plus petits à transporter, ils ne contiennent peu ou pas de conservateur, donc moins de substances polluantes, et ils ne comportent pas d'emballage en plastique.Bonne compositionSa fabrication nécessite l'utilisation d'ingrédients naturels, et donc non toxiques pour la peau. La composition de base d'un shampoing solide comporte :Facile à utiliserCes shampoings solides sont également appréciés pour leur facilité d'utilisation. On remarque une nette préférence pour les blocs plus ronds, plus faciles à manipuler. Les points faibles concernent principalement le démêlage et le volume.Durée de vie pas si grande"Les fabricants des shampoings dits "solides" se plaisent à affirmer sur leur emballage ou sur leur site internet qu'un bloc équivaut à deux bouteilles de shampoing traditionnel de 250 ml. Notre test en laboratoire prouve toutefois qu'il s'agit d'un argument de vente vide de sens" explique Julie Frère, porte-parole de Test Achats. "En effet, sur les 13 shampoings testés, seuls 5 avaient une durée de vie (légèrement) supérieure à celle d'une bouteille de shampoing. Quant aux autres shampoings solides, ceux-ci duraient à peine aussi longtemps qu'une bouteille de shampoing, voire moins."Jusqu'à quatre fois plus cher par lavage"Au final, la quasi-totalité des shampoings solides sur le marché belge coûte entre deux et quatre fois plus cher que les produits liquides de la même marque", ajoute-t-elle.Pas donné donc, mais en contrepartie, l'on obtient un produit plus respectueux de l'environnement. Les plus chers sont ceux de magasins spécialisés tels que Lush et L'Occitane en Provence, mais les marques (maison) connues des drogueries et des supermarchés en ont également dans leur gamme, à des prix moins élevés. "Nous espérons que la généralisation de ce type de produits pourra entraîner un effet baissier sur les prix, pour que chaque ménage puisse réduire son impact sur l'environnement, tout en préservant son portefeuille" conclut Julie Frère.Source: Test Achats