Pour les envois normalisés internationaux, une augmentation de 0,03 centimes est prévue pour l'Europe, passant de 1,07 à 1,10 euro. Pour le reste du monde, il faudra compter 1,32? au lieu de 1,29?, à l'achat de 5 timbres minimum. Les tarifs unitaires internationaux de 1,17 et 1,39 euro passeront quant à eux à respectivement 1,20 et 1,42?.

Ces augmentations de prix sont dues à des investissement importants consentis en vue de la modernisation progressive de l'organisation Mail et paquets, indique Bpost. Selon l'entreprise publique, ses nouveaux tarifs se situent "dans la moyenne des tarifs pratiqués par les opérateurs postaux européens", les timbres les plus coûteux étant vendus en Norvège (1,28 euro) tandis qu'en Espagne, ils ne coûtent que 0,38 centime. Pour l'ensemble des produits de courrier domestique, l'augmentation se situera en moyenne à environ 1,5% en 2015, souligne encore Bpost.

En France, les tarifs vont augmenter en moyenne de 7%, soit la hausse la plus importante de l'histoire de La Poste.

Pour les envois normalisés internationaux, une augmentation de 0,03 centimes est prévue pour l'Europe, passant de 1,07 à 1,10 euro. Pour le reste du monde, il faudra compter 1,32? au lieu de 1,29?, à l'achat de 5 timbres minimum. Les tarifs unitaires internationaux de 1,17 et 1,39 euro passeront quant à eux à respectivement 1,20 et 1,42?.Ces augmentations de prix sont dues à des investissement importants consentis en vue de la modernisation progressive de l'organisation Mail et paquets, indique Bpost. Selon l'entreprise publique, ses nouveaux tarifs se situent "dans la moyenne des tarifs pratiqués par les opérateurs postaux européens", les timbres les plus coûteux étant vendus en Norvège (1,28 euro) tandis qu'en Espagne, ils ne coûtent que 0,38 centime. Pour l'ensemble des produits de courrier domestique, l'augmentation se situera en moyenne à environ 1,5% en 2015, souligne encore Bpost. En France, les tarifs vont augmenter en moyenne de 7%, soit la hausse la plus importante de l'histoire de La Poste.