Le nombre total d'accidents du travail a augmenté de 1% l'an dernier, à 120.911. L'année précédente avait également été marquée par une hausse.

Quelque 43% des accidents sont sans conséquences et dans la moitié des cas (48%), la victime a une incapacité de travail temporaire. Une fois sur dix (9%), la personne garde une incapacité permanente.

Le fait que les chiffres soient en hausse n'est a priori pas anormal, puisque le nombre de personnes qui travaillent augmente également. Le nombre d'accidents du travail par 1.000 habitants est, quant à lui, en baisse constante depuis dix ans.

Néanmoins, ce surtout les accidents légers qui sont moins fréquents, souligne Herman Fonck du syndicat chrétien ACV. "Le nombre d'accidents sérieux avec incapacité permanente reste constant au fil des années."

Un phénomène lié l'augmentation du recours au travail intérimaire et aux sous-traitants dans les secteurs comme la construction, selon le syndicaliste.