De 2015 à 2017, 30 suspects ont été enregistrés pour de tels faits par les forces de l'ordre. La plupart des violations de sépultures ont été constatées en Flandre orientale (112 sur la période 2015-2017). Suivent la Flandre occidentale (76 cas), Anvers (60), le Limbourg (51), le Hainaut (26) et le Brabant flamand (25). Dans les autres provinces, les cas sont limités à 10 ou moins.

En Région de Bruxelles-Capitale, seuls quatre violations de sépulture ont été répertoriées lors des dernières années.