Les cadeaux de seconde main auront la cote sous le sapin : 64 ? environ sont consacrés aux achats d'occasion, soit un tiers du budget total pour les fêtes (évalué à 193 ?). Parmi les Belges qui envisagent de placer cette année un cadeau d'occasion sous le sapin, 27% sont prêts à y consacrer un budget supérieur à celui de l'année dernière, tandis que 57% achèteront un présent de prix similaire.

Surtout des livres

Et du côté des destinataires, ils sont 37 % à souhaiter recevoir un, ou plusieurs, cadeau(x) d'occasion ! Les présents de seconde main les plus appréciés sont les livres (56%), les CD et DVD (38%), et les articles informatiques tels que laptops, tablettes et smartphones (26%), suivis par les objets de décoration (26%), les bijoux (24%), les vêtements et accessoires de mode (23,5%) et les antiquités (21%).

Une deuxième vie

L'an dernier déjà, la chaîne d'articles de seconde main Troc.com avait constaté jusqu'à 20% de vente en plus durant les fêtes de fin d'année. Les raisons invoquées par les chasseurs de bonnes affaires ? Le prix avantageux évidemment, le fait d'offrir une deuxième vie aux objets et l'originalité du cadeau. Les Wallons (45 %) et les Bruxellois (40 %) adhèrent plus au concept que les Flamands (31 %).

La majorité des Belges (89%) n'offriront pas de cadeau d'occasion pour Noël car ils n'aiment pas qu'un objet ait déjà été utilisé (46%) et car ils n'osent pas offrir un présent pouvant être perçu comme étant de moindre valeur (41%).

Les cadeaux de seconde main auront la cote sous le sapin : 64 ? environ sont consacrés aux achats d'occasion, soit un tiers du budget total pour les fêtes (évalué à 193 ?). Parmi les Belges qui envisagent de placer cette année un cadeau d'occasion sous le sapin, 27% sont prêts à y consacrer un budget supérieur à celui de l'année dernière, tandis que 57% achèteront un présent de prix similaire.Et du côté des destinataires, ils sont 37 % à souhaiter recevoir un, ou plusieurs, cadeau(x) d'occasion ! Les présents de seconde main les plus appréciés sont les livres (56%), les CD et DVD (38%), et les articles informatiques tels que laptops, tablettes et smartphones (26%), suivis par les objets de décoration (26%), les bijoux (24%), les vêtements et accessoires de mode (23,5%) et les antiquités (21%).L'an dernier déjà, la chaîne d'articles de seconde main Troc.com avait constaté jusqu'à 20% de vente en plus durant les fêtes de fin d'année. Les raisons invoquées par les chasseurs de bonnes affaires ? Le prix avantageux évidemment, le fait d'offrir une deuxième vie aux objets et l'originalité du cadeau. Les Wallons (45 %) et les Bruxellois (40 %) adhèrent plus au concept que les Flamands (31 %).La majorité des Belges (89%) n'offriront pas de cadeau d'occasion pour Noël car ils n'aiment pas qu'un objet ait déjà été utilisé (46%) et car ils n'osent pas offrir un présent pouvant être perçu comme étant de moindre valeur (41%).