Le célèbre monument bruxellois accueille, pour la deuxième année consécutive, une highline - une sangle tendue entre deux des trois boules du niveau supérieur - à 70 mètres du sol. Des slackeurs belges, français et espagnols, triés sur le volet et durement entraînés, oseront la traversée " particulièrement longue et exposée ", indique l'Asbl belge BeSlack, qui rassemble des passionnés d'équilibre sur sangle molle. Cette highline est l'une des plus difficiles à franchir, la plus haute et la plus technique de Belgique.

Curieux, mais pas téméraires

Si vous êtes curieux, mais pas téméraires, il vous est possible d'assister au spectacle depuis la plus haute boule de l'Atomium ou simplement depuis le sol. Cet exercice d'équilibrisme est évidemment réservé aux professionnels des équipes Skyliners (France) et BeSlack, spécialisés dans les highlines extrêmes. Mais si leur coeur vous en dit, prêtez-vous au jeu ... au sol. De petites sangles sont installées dans la pelouse au pied de l'Atomium pour permettre à chacun, de 14h à 18h, de tester ses capacités à se déplacer sur un fil. Rassurez-vous, les lignes sont tendues à une hauteur accessible à tous !