Afin d'éviter un reconfinement généralisé et éviter de mettre en danger la période de rentrée de septembre, les autorités ont mis en place une série de nouvelles mesures de sécurité.

Bulle de contacts = 5 personnes

Le Conseil national de sécurité a décidé de réduire la "bulle" de contacts autorisés à un maximum de 5 personnes par foyer. Ces 5 personnes, qui ne comprennent pas les enfants de moins de 12 ans, ne sont plus calculées par personne mais donc bien par famille. Et ce chiffre ne se compte plus "par semaine", comme la bulle de 15 personnes, mais ce sont bien les 5 mêmes personnes que chaque foyer devra considérer comme "contacts proches" jusqu'à la fin août.

Il s'agit donc des personnes que l'on peut voir en plus de sa propre famille, et avec lesquelles on peut avoir un contact rapproché, sans respect constant de la distanciation sociale. "Pour tous les autres, il faut respecter en permanence les distances", insiste Sophie Wilmès. "Et il est toujours conseillé de porter le masque".

Rassemblements lors d'événements publics

Pour les événements qui se déroulent sous surveillance et selon des protocoles, les autorités sont responsables d'une réévaluation minutieuse des activités qu'ils vont organiser ou ont déjà autorisées sur leur territoire, en tenant compte de l'évolution épidémiologique.

Quoi qu'il en soit, lacapacité d'accueil des événements publicsva être revue à la baisse :100 personnes seront autorisées pour les activités organisées à l'intérieur et 200 personnes seront autorisées à l'extérieur.S'il y a le moindre risque, il est demandé de supprimer un événement. À l'extérieur, comme à l'intérieur, le port du masque reste obligatoire.

Pour lesréceptions et les banquets, la limite est10 personnesmaximum autorisées. Pour les camps d'été et autres stages d'été, rien ne change à l'heure actuelle.

Le télétravail reste la norme

Le télétravail est fortement recommandé.

Anciennes mesures réinstaurées dans les commerces

Les règles qui s'appliquaient auparavant dans les commerces, c'est-à-dire "faire ses courses seul ou accompagné d'un mineur vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d'une assistance" entrent à nouveau en vigueur.

Billets de train gratuits?

Pour éviter les foules dans les endroits très fréquentés du pays, la mesure d'octroi de billets de train gratuits aux citoyens a été reportée à septembre.

Afin d'éviter un reconfinement généralisé et éviter de mettre en danger la période de rentrée de septembre, les autorités ont mis en place une série de nouvelles mesures de sécurité.Le Conseil national de sécurité a décidé de réduire la "bulle" de contacts autorisés à un maximum de 5 personnes par foyer. Ces 5 personnes, qui ne comprennent pas les enfants de moins de 12 ans, ne sont plus calculées par personne mais donc bien par famille. Et ce chiffre ne se compte plus "par semaine", comme la bulle de 15 personnes, mais ce sont bien les 5 mêmes personnes que chaque foyer devra considérer comme "contacts proches" jusqu'à la fin août.Il s'agit donc des personnes que l'on peut voir en plus de sa propre famille, et avec lesquelles on peut avoir un contact rapproché, sans respect constant de la distanciation sociale. "Pour tous les autres, il faut respecter en permanence les distances", insiste Sophie Wilmès. "Et il est toujours conseillé de porter le masque".Pour les événements qui se déroulent sous surveillance et selon des protocoles, les autorités sont responsables d'une réévaluation minutieuse des activités qu'ils vont organiser ou ont déjà autorisées sur leur territoire, en tenant compte de l'évolution épidémiologique.Quoi qu'il en soit, lacapacité d'accueil des événements publicsva être revue à la baisse :100 personnes seront autorisées pour les activités organisées à l'intérieur et 200 personnes seront autorisées à l'extérieur.S'il y a le moindre risque, il est demandé de supprimer un événement. À l'extérieur, comme à l'intérieur, le port du masque reste obligatoire. Pour lesréceptions et les banquets, la limite est10 personnesmaximum autorisées. Pour les camps d'été et autres stages d'été, rien ne change à l'heure actuelle.Le télétravail est fortement recommandé.Les règles qui s'appliquaient auparavant dans les commerces, c'est-à-dire "faire ses courses seul ou accompagné d'un mineur vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d'une assistance" entrent à nouveau en vigueur.