Mais au fait, pourquoi boit-on du vin ?

Sur le vin, presque tout a déjà été écrit. Sauf, peut-être, sur les raisons basiques de sa consommation : d'où peut bien venir notre intérêt pour ce qui n'est initialement qu'un jus de fruit dégradé ? Si la question semble simple, la réponse, elle, est beaucoup plus alambiquée. Dans " Pourquoi boit-on du vin ? ", Fabrizio Bucella, scientifique et sommelier, tente d'expliquer notre attirance pour la dive bouteille.

Des feuilles de bananier pour remplacer les sacs plastique

Plusieurs supermarchés du Vietnam proposent désormais des feuilles de bananier pour emballer les légumes des clients, dans une démarche visant à éviter les sacs plastique, ont indiqué des médias locaux mercredi. Les trois plus grosses chaînes du supermarchés du pays, Lotte Mart, Saigon Co.op à Ho Chi Minh Ville et Big C à Hanoi, préconisent des pratiques visant à mieux protéger l'environnement.

Les asperges précoces, pas forcément une bonne nouvelle

Les asperges sont déjà récoltées en divers endroits de Flandre, ce qui est particulièrement tôt. "Mais cela ne signifie pas pour autant que la saison des asperges sera exceptionnelle", prévient le spécialiste des fruits et légumes BelOrta à Wavre-Sainte-Catherine.

Où est le vert ici?

Anne Vanderdonckt observe la société, ses évolutions, ses progrès, ses incohérences. Partage ses doutes, ses interrogations, ses enthousiasmes. Quand elle se moque, ce n'est jamais que d'elle-même.

Achetez-vous en ligne ou préférez-vous les magasins ?

Les achats en ligne ont toujours la cote : en Belgique, l'e-commerce a rapporté plus de 11 milliards d'euros l'an dernier. Achetez-vous en ligne ou préférez-vous favoriser les magasins ? Quel est le système le plus facile? Le plus convivial ?

Les Belges de plus en plus adeptes du commerce en ligne

Les Belges ont dépensé 10,67 milliards d'euros en ligne en 2018, soit un demi-milliard en plus que l'année précédente, annonce mercredi BeCommerce, l'association belge des boutiques en ligne et des entreprises de vente à distance. C'est un nouveau record pour le commerce électronique en Belgique.

La vraie valeur des choses

Anne Vanderdonckt observe la société, ses évolutions, ses progrès, ses incohérences. Partage ses doutes, ses interrogations, ses enthousiasmes. Quand elle se moque, ce n'est jamais que d'elle-même.

Les consommateurs européens friands de produits locaux

Les consommateurs européens sont très friands de produits locaux et "bousculent" les grandes entreprises afin qu'elles en proposent davantage, mais sont freinés par la "problématique du prix", selon une étude conduite dans 17 pays par l'Observatoire Cetelem et publiée mercredi.

Le nudging, technique marketing pour inciter à manger sainement

Un groupe de chercheurs de l'Université catholique de Louvain a détourné la technique marketing de "nudging" pour démontrer qu'elle fonctionnait également avec des aliments sains, et pas qu'avec les bonbons, a indiqué l'UCL mercredi dans un communiqué. Par plusieurs études, ils sont parvenus à augmenter "de façon spectaculaire" le choix pour la soupe de salsifis dans leurs restaurants universitaires.

Les Belges pas si friands d'insectes dans leur assiette

En 2014, les supermarchés annonçaient en grande pompe l'arrivée dans leurs rayons de produits à base d'insectes, dont la mise sur le marché était officiellement tolérée. L'année suivante, ces produits étaient retirés faute de succès. Les insectes, aliments d'avenir? Les Belges sont très peu nombreux à les mettre à leur menu, mais nos ventres y seront de plus en plus familiers, veulent croire la vingtaine d'éleveurs et transformateurs du pays.

Quelque 60% des Belges se chauffent encore avec de vieilles chaudières

Quelque 60% des Belges se chauffent encore toujours avec des chaudières au mazout ou au gaz de l'ancienne génération, constate l'association belge des fournisseurs de matériel de chauffage en Belgique (ATTB), tout en appelant les autorités à intervenir pour accélérer le remplacement des vieilles chaudières dans un contexte de lutte contre le réchauffement climatique.

3 000 boîtes aux lettres Bpost vont disparaître

Près d'une boîte aux lettres rouge sur quatre va disparaître dans les prochains mois en Belgique, a confirmé bpost mardi. La société va ramener le nombre de ces boîtes de 13.000 à 10.000. "Depuis 2004, le réseau des boîtes aux lettres rouges n'a jamais été adapté à l'évolution du comportement client", a précisé une porte-parole de l'entreprise postale.