Si une partie de son amour pour les animaux lui vient sûrement de son père vétérinaire avec qui elle est arrivée au Congo à 4 ans, rien de prédisposait Claudine André à ce rôle de protectrice des bonobos, une espèce endémique à ce pays. Jusqu'en 1993 lorsque, en plein pillage de Kinshasa, elle pousse la porte du zoo de la capitale. Là, des animaux dans un état épouvantable et des hommes dépités... Elle qui tenait une boutique de luxe décide alors de sauver ce zoo où elle aura un coup de foudre pour un jeune bonobo, le début d'une longue aventure ! De passage en Belgique pour donner, comme ailleurs dans le monde, des conférences de sensibilisation, l'enthousiaste septuagénaire nous a emmenés au coeur de son Afrique.
...