3 conseils pour purifier l'air de son véhicule

04/07/18 à 09:50 - Mise à jour à 11:15

Outre la pollution extérieure, vous êtes également confrontés à la pollution à l'intérieur de votre voiture. Voici quelques conseils pour renouveler l'air et éviter l'exposition aux particules fines, acariens et autres dans l'habitacle.

3 conseils pour purifier l'air de son véhicule

© Getty Images/iStockphoto

1. Renouveler le filtre chaque année

En ville, l'air dans la voiture est cinq à dix fois plus pollué que celui que respirent les piétons. Rien d'étonnant car il est capté à travers la calandre, à hauteur du pot d'échappement de la voiture de devant. Particules, dioxydes d'azote, hydrocarbures imbrûlés (résidus de combustion) s'infiltrent et aggravent les maladies cardiaques et pulmonaires.

Notre conseil : Renouvelez annuellement le filtre d'habitacle et optez pour un modèle à charbon actif, plus efficace car il bénéficie d'une meilleure capacité d'absorption. Lors d'un embouteillage, activez la fonction "recyclage" de la climatisation pour qu'elle ne capte plus l'air du dehors. Cette commande est symbolisée par une silhouette de voiture ou un cercle constitué de flèches.

2. Un mot d'ordre : aération !

Les tissus, les moquettes, les colles et les plastiques dégagent des composés organiques volatils (COV) qui provoquent des irritations de la gorge et des yeux, des nausées, des maux de tête... Ils libèrent aussi des formaldéhydes, considérés comme cancérogènes. Ces rejets sont plus importants lorsque la voiture est récente ou quand elle est exposée longtemps à la chaleur.

Notre conseil : Aérez le plus souvent possible et laissez les vitres entrouvertes au garage ou en stationnement. Si la voiture, même ancienne, a été garée au soleil, ouvrez les quatre portes pendant quelques secondes avant de monter à bord pour évacuer ces vapeurs nocives. Gare aux prétendus ioniseurs censés purifier l'air: ils produisent de l'ozone, un gaz toxique.

3. Nettoyer l'habitacle

Autre polluant très répandu, les acariens qui causent des allergies, des rhinites et des irritations oculaires. Ces arthropodes se développent surtout dans les voitures stationnées dans un lieu fermé, car ils craignent la lumière, davantage si le garage est chauffé ou humide. Ils prolifèrent en particulier sous les housses de sièges rajoutées ou sur les plaids, les tapis de sol, les moquettes et partout où s'accumule la poussière qui les nourrit.

Nos conseils : Faites fréquemment le ménage, de préférence avec un aspirateur de station-service, plus puissant que les appareils domestiques. Pour les personnes allergiques, la meilleure solution consiste à pulvériser, sur les sièges, tapis et moquette, de la poudre de bicarbonate de soude, à raison d'une cuillerée à soupe par métre2. Il suffit ensuite de l'étaler avec une brosse souple, de laisser agir de quatre à huit heures, puis de passer l'aspirateur. Il est aussi possible d'utiliser une bombe "purifiante" qui neutralise les acariens des tissus tout en désinfectant le circuit de ventilation.

Auteur : Jean Savary (nt-f.com)

En savoir plus sur:

Nos partenaires